• Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Tracer la voie pour une administration à vocation sociale dans le milieu canadien de l’éducation supérieure: Partenariat entre La fondation McConnell et l’ACPAU

janvier 25, 2018

Comment les dirigeant·e·s administratif·ve·s et financier·ère·s du milieu de l’éducation supérieure peuvent-ils ou elles contribuer aux ambitions sociales de leur établissement?

RECODE et l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) collaborent sur un projet d’envergure nationale pour aider les établissements postsecondaires du pays à examiner les nouvelles tendances dans le domaine de l’administration à vocation sociale. Leur partenariat met à profit l’expérience et les réseaux de RECODE quant à l’avancement de solutions axées sur la communauté, ainsi que le mandat de l’ACPAU visant l’excellence administrative dans le milieu canadien de l’éducation supérieure.

Le projet découle d’une recherche plus vaste menée l’an dernier par La fondation McConnell et l’Université Simon Fraser sur le rôle que les établissements postsecondaires peuvent jouer dans l’amélioration du bien-être communautaire, ce rôle incluant, mais allant aussi au-delà de leurs mandats premiers d’enseignement et de recherche. Le concept à la base de cette recherche, appelé « infrastructures sociales », est présenté dans un rapport intitulé Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes. Celui-ci détaille les capacités et les actifs que les universités, cégeps et instituts polytechniques peuvent exploiter pour répondre aux besoins communautaires.

Ce partenariat s’ajoute à trois autres projets entrepris par RECODE, et dirigés conjointement par l’Université Simon Fraser, en collaboration avec Universités Canada, Collèges et instituts Canada et un groupe d’établissements de la Colombie-Britannique.

Voici les instruments que l’on trouve dans la boîte à outils des établissements d’éducation supérieure pour contribuer à l’essor des communautés canadiennes. Comme les instruments physiques et financiers relèvent des directeur·rice·s financier·ère·s et des directeur·rice·s administratif·ive·s des établissements, ce sont eux qui sont touché·e·s par ce partenariat.

L’ACPAU et RECODE souhaitent cerner les meilleures pratiques de l’industrie et aider les administrateur·rice·s à apprendre comment intégrer une valeur sociale accrue dans des domaines comme les ressources humaines, la gestion des installations, l’approvisionnement, l’investissement, la gestion du risque, la planification et l’élaboration de budgets, et les services auxiliaires. Bon nombre d’agent.es administratif·ive·s connaissent déjà l’approvisionnement social et durable ainsi que l’investissement social et durable. Le but est cependant d’amener tous les principaux responsables administratifs à intégrer des composantes sociales de manière plus explicite. Le projet est donc conçu pour :

a) cerner les possibilités;
b) découvrir et surmonter les obstacles;
c) aider les administrateur·rice·s du milieu de l’éducation supérieure à renforcer les capacités de leur établissement dans ce nouveau domaine.

Des ateliers sont prévus dans l’ensemble du pays pour consulter et solliciter des dirigeant.es financier·ère·s et administratif·ive·s quant aux objectifs indiqués plus haut. Ils serviront à fournir à ces dirigeant.es de l’information, des outils et des meilleures pratiques se rapportant à cette nouvelle responsabilité institutionnelle. Le projet permettra également aux administrateur·rice·s dont les établissements ont adopté les Objectifs de développement durable des Nations Unies de découvrir des stratégies de mise en œuvre. Un webinaire à l’intention des membres de l’ACPAU est aussi en cours d’élaboration. Il présentera une vue d’ensemble de ce nouveau domaine. Enfin, à ces ateliers viendra s’ajouter la création d’une liste de meilleures pratiques, celle-ci développant la liste d’exemples incluse dans le rapport mentionné précédemment (voir l’annexe B).

Coro Strandberg, l’auteure du rapport, animera les ateliers et compilera la liste des meilleures pratiques. Elle possède une expertise nationale en ce qui concerne la gouvernance, la stratégie, la mise en œuvre et l’intégration à vocation sociale, y compris dans les domaines financiers et administratifs.

Ce projet en est pour l’instant à sa phase pilote. Une fois les ateliers terminés, RECODE et l’ACPAU réfléchiront à la manière d’accroître encore plus l’ampleur de l’administration à vocation sociale en 2019 et au cours des années subséquentes.

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec Jennifer Gammad Lockerby à jlockerby@mcconnellfoundation.ca.

2018-02-21T19:10:25+00:00 janvier 25th, 2018|Tags: |