skip main menu skip submenu

Lancement de RECODE

RECODE– un programme de la fondation de la famille J.W. McConnell créé en collaboration avec des maîtres à penser et des partenaires des secteurs privé, public et sans but lucratif – a pour but de catalyser l’innovation sociale et l’entrepreneuriat social dans les études supérieures partout au Canada. RECODE a été officiellement lancé lors du forum de la finance sociale le 6 novembre à Toronto.

Au stade initial de ce programme pluriannuel, quatorze collèges et universités de tout le Canada ont reçu des subventions de contrepartie en vue d’inciter les étudiants à devenir des entrepreneurs sociaux tout en contribuant à renforcer les capacités du Canada en matière d’innovation sociale.

Liste des établissements sélectionnés :

Cégep de Sherbrooke; Université de Victoria; Collège Camosun et Université Royal Roads; Université Memorial de Terre-Neuve; Université de Guelph; École de technologie supérieure (ÉTS), Collège Dawson et Cégep André-Laurendeau; Université de l’EADO; Université Mount Royal; Université Simon Fraser; Université Ryerson; Université de la Colombie-Britannique; Université du Nouveau-Brunswick; Collège Georgian; Université Wilfrid Laurier; et Université Concordia.

RECODE a pour but :

  • D’appuyer la création de zones d’innovation sociale et d’entrepreneuriat social sur les campus, de concert avec des partenaires du monde des affaires, du secteur communautaire et du secteur public.
  • D’exploiter une plateforme vouée à la collaboration et à la solution de défis d’envergure nationale, ouverte au corps professoral et aux étudiants de niveau postsecondaire partout au Canada.
  • De renforcer la capacité de la société à s’attaquer à des défis sociaux et environnementaux en misant sur la collaboration et l’innovation entre disciplines, secteurs et institutions.

Stephen Huddart, président-directeur général de la Fondation de la famille J.W. McConnell, déclare : « Misant sur la tradition de longue date de la Fondation en ce qui a trait au soutien du secteur postsecondaire, RECODE vise à renforcer le soutien apporté aux étudiants désireux de créer de nouvelles approches pour relever les défis de notre temps. Avec des partenaires comme Intel, MaRS, CBSR, Purpose Capital, SecondMuse et plusieurs autres, nous unissons les ressources pour investir dans la capacité d’innovation de la société à une période cruciale de son histoire. »

Monica Contreras, directrice des opérations à l’Institut d’innovation et de recherche en médias numériques de l’Université de l’EADO, l’une des écoles qui reçoivent des fonds, déclare : « RECODE offre à l’Université de l’EADO une occasion véritablement transformatrice de créer une zone d’innovation sociale d’envergure mondiale en art et en design – au profit et au service des étudiants, ainsi qu’à celui de tout le secteur postsecondaire au Canada. »

Pierre Dumouchel, directeur général de l’École de technologie supérieure (ÉTS), aussi titulaire d’une subvention de RECODE, ajoute: « Grâce au soutien de RECODE, l’ÉTS s’engage à tracer la voie à l’ingénieur du 21e siècle, interpelé par les préoccupations de son milieu et conscient de son apport aux solutions innovantes liées aux grands enjeux citoyens d’aujourd’hui et de demain. »

Pour en savoir plus sur ce programme, nous vous invitons à consulter www.re-code.ca/fr ou à vous joindre à la conversation sur Facebook (LetsRECODE) et Twitter @LetsRECODE #LetsRECODE.

Communiqué de presse, RECODE

Jun 18, 2015 |